12 December 2017

Augmenter sa puissance vocale avec Jennifer Diehl

Avant de commencer

Pour augmenter votre puissance vocale, il est important de commencer par un échauffement. Mieux vaut éviter de chanter fort tout de suite car cela vous fatiguerait inutilement. Si vous êtes débutant, il est préférable de faire ces exercices avec un professeur de chant.

Tout votre corps doit être engagé dans la production d’un son puissant. Lorsque que nous «poussons» notre voix, lorsque nous forçons pour obtenir du volume, nous ressentons inévitablement une tension dans la gorge. Il s’agit d’une constriction des cordes vocales. Voici quelques exercices qui vous donneront les bons réflexes et les bonnes sensations afin de faire trembler les murs.

La technique de la puissance vocale

Avant de chercher le volume, il faut trouver la résonance car c’est de la résonance que va naitre la puissance. Une fois que votre voix résonne vous pouvez réduire ou augmenter le volume correctement. Votre instrument est composé de trois parties, une pompe à air (l’ abdomen, le diaphragme, vos poumons…), une zone vibratoire (votre larynx et vos cordes vocales), une caisse de résonance (votre visage). Voici donc trois exercices (un par zone) pour gagner en puissance vocale:

La pompe à air et sa compression : Mettez votre main sur votre nombril et faites plusieurs « S ». Vous sentez votre abdomen se compresser comme une pompe à air. Faites des « S » à trois volumes différents, faible, moyen, fort, et vous allez sentir que la compression de votre pompe à air est de plus en plus forte. Première conclusion : pour avoir du volume, il faut compresser plus.

La zone vibratoire : Il est important d’ouvrir la gorge pour ne pas créer de tension dans la gorge. Nous allons écarter ce que nous appelons les fausses cordes vocales ou les bandes ventriculaires à l’aide du son « i ». Vous allez sentir votre gorge changer de forme. Faites un « i » parlé, puis un « i « serré comme si vous parliez en soulevant quelque chose de très lourd, puis un « i » ouvert, un peu sur un ton bourgeois (pas un son baillé). Vous sentez que votre voix gagne un peu de grave et commence déjà à résonner un peu plus. Deuxième conclusion : ouvrir la gorge vous permet de détendre les cordes vocales et de créer plus d’espace dans votre corps (comme si nous passions d’un banjo à une guitare classique).

La caisse de résonance : Nous allons d’abord sentir les résonateurs de notre visage à l’aide du son « M ». Faites une pince avec vos doigts de chaque côté de votre nez (à la place des lunettes) et faites un « Mmm » comme si vous aviez votre plat préféré devant vous.Vous sentez les vibrations dans le nez. Maintenant mettez votre 2ème main sur votre ventre (comme le premier exercice ) et faites le son MAMMM, MAMMM, MAMMM. Ouvrez bien la bouche sur le « A » et pensez à ouvrir la gorge. Vous sentez les vibrations de votre visage ainsi que la compression de votre abdomen. Répétez l’exercice à trois volumes différents, faible, moyen et fort. Vous sentez votre abdomen se compresser de plus en plus comme le premier exercice. Troisième conclusion : La combinaison des trois exercices vous permet d’obtenir du volume sans tension dans la gorge. Faites résonner votre son avant de l’amplifier avec un micro.

Besoin d’aide?

Apprenez à bien échauffer votre voix avec Carpe Dièse!
Vous avez encore du mal à augmenter la puissance de votre voix? Réservez un cours d’essai sur Carpe Dièse, nos professeurs sauront vous remettre sur la bonne voie!
bannière_chant