12 December 2017

Échauffement vocal

Chanteur amateur ou cantatrice de l’opéra de Vienne, que vous comptiez entonner des airs de Patrick Sébastien ou de Maria Callas, il est essentiel de faire un bon échauffement vocal avant de chanter.

Nous vous présentons ici une série d’exercices vocaux, parmi plein d’autres, qui vous garantiront de vous chauffer la voix efficacement.

Un bon échauffement vocal est composé de quelques exercices vocaux choisis soigneusement et dure environ 10 minutes. En réalité il est préférable de demander conseils à un professeur pour qu’il vous dirige vers des exercices qui vous sont adaptés et qui répondent directement aux difficultés que vous rencontrez. Cependant l’échauffement vocal que nous vous proposons est une bonne façon de se préparer pour débuter le chant.

La trille des lèvres

Pour réaliser votre échauffement vocal dans les meilleures conditions, vous devez vous tenir debout, bien droit, les pieds ancrés dans le sol en étant à la fois souple du bassin et des genoux. Cela vous aidera à avoir une bonne respiration et à vous sentir décontracté.

Laissez naturellement vos joues se gonfler en soufflant les lèvres presque closes, sans essayer d’émettre aucun son. Sur la seconde expiration, faîtes vibrer légèrement vos lèvres comme pour imiter un bruit de moteur. Au cours des expirations suivantes, entraînez-vous à réguler la vibration de vos lèvres.

Une fois cette application bien maîtrisée, rajoutez un son, par exemple prononcez un « ou ». Plusieurs exercices sont alors possibles :

• Dans une même expiration, promenez-vous sur toute la tessiture de votre voix aléatoirement en prononçant en continue un « ou ».

• Passez très rapidement successivement du grave à l’aigu en essayant d’atteindre vos notes les plus extrêmes.

• Passez de l’aigu au grave mais cette fois-ci le plus lentement possible en tentant de chanter tous les sons intermédiaires. Avec de l’entraînement cet exercice sera de plus en pus naturel et vous enchaînerez ces sons intermédiaires spontanément.

• Chantez des quintes en les réalisant à chaque fois d’un demi-ton plus bas et en commençant dans le médium de la voix.

• C’est l’entraînement le plus difficile. Il s’agit de dissocier le souffle du son émis. Commencez par la trille des lèvres (qui n’est réalisée qu’avec le souffle) puis rajoutez un son d’environ 1seconde tout en continuant de souffler au même niveau. Emettez un son à nouveau d’une seconde puis expirez sans coupure de souffle jusqu’à ce que vos poumons n’aient plus d’air.

Cet enchaînement d’exercices d’échauffement vocal est très efficace. Si vous bloquez sur l’un d’entre eux, il ne sert à rien de vous obstiner car vous serez crispés alors qu’il est essentiel de se sentir à l’aise et décontracté pour leur réalisation. Un entraînement court mais régulier vous permettra rapidement de vous échauffer la voix avec facilité.

Cette série de vidéos vous montre en détail et facilement comment échauffer votre voix :

 

Besoin d’aide?

En complément de ces exercices d’échauffement vocal, il est nécessaire que vous travailliez votre respiration. Vous pouvez retrouver nos judicieux conseils sur la respiration pour le chant. Après toute cette mise en conditions vocale, si vous persistez à chanter faux, réservez immédiatement un cours de chant chez Carpe Dièse !

bannière_chant