21 October 2017

Lire une tablature

Plus faciles à déchiffrer qu’une partition, les tablatures permettent une rapide lecture des notes à jouer avec votre guitare, sans réel besoin de connaissance en solfège (ne le cachez pas, vous en rêviez !). Nous vous présentons les éléments essentiels à connaître pour comprendre comment lire une tablature de guitare.

 Qu’est-ce qu’une tablature?

Une tablature est un schéma qui représente le manche d’une guitare ; les lignes du bas correspondent aux cordes graves et celles du haut correspondent aux aiguës. Cette orientation coïncide avec la vision que le guitariste a lorsqu’il joue. De bas en haut on trouve donc les cordes mi, la ré, sol si et mi.

 


tab

On lit une tablature de gauche à droite ; les chiffres présents sur les lignes indiquent le numéro de case sur laquelle il faut appuyer la corde que l’on gratte. Ainsi des chiffres superposés signifient que plusieurs cordes seront à jouer en même temps. Uniquement les lignes interrompues d’un chiffre désignent les cordes qu’il faut gratter. Si la corde doit être grattée à vide, le chiffre 0 est inscrit sur la ligne.

La case numéro 1 désigne par exemple celle de l’extrémité du manche, près des mécaniques.

tab

 

Si la tablature peut donner une idée de la durée des notes, elle n’est absolument pas précise sur le véritable rythme à jouer dont seule la lecture d’une partition peut fournir l’intégralité des données d’un morceau. Il faut lire une tablature en prenant bien en compte l’espacement entre les chiffres, c’est-à-dire entre les notes ou les cordes à jouer. Comme on l’a vu, des notes superposées signifient qu’il faut gratter des cordes en même temps. Ainsi plus les notes sont rapprochées, plus le rythme est rapide. Les notes longues se repèrent donc par leur large espacement jusqu’à la note suivante. La meilleure façon de reproduire le plus fidèlement le rythme d’un morceau reste de l’écouter attentivement… Ou d’apprendre à lire une partition !

 

 

Les différents symboles et leur signification

 

• « x » : ce symbole représente ce que l’on appelle un note morte, ou un bloqué de corde. Les cordes marquées par cette croix sur une tablature doivent être touchées et grattées mais sans être frettées. Le ton obtenu sera mat et percussif. Les notes mortes apparaissent souvent sur plusieurs cordes en même temps.

 

• « v » : ce sont les vibratos, parfois notés  « ~ ».

 

« / » : slide vers la caisse. Un slide consiste à faire glisser son doigt le long d’une corde pour obtenir un son discontinu mais aux notes montant ou descendant  progressivement.

 

• « \ » : slide vers le bout du manche

 

• « h » : cette lettre représente un « hammer-on », qui signifie « marteler sur » en anglais. Cette technique consiste à marteler une corde sur le manche après l’avoir d’avoir gratter à vide.

 

• « p » : cette lettre représente un « pull-off », c’est l’inverse du hammer-on. Ici le doigt frettant la corde grattée s’en dégage rapidement.

 

•  « b » : c’est un bend. On obtient un bend en tirant la corde sur le côté, c’est-à-dire perpendiculairement au manche vers les autres cordes.

 

Retrouvez quelques-uns de ces symboles dans cet exemple de tablature :

 

 comment-lire-tablature-debutant

 

Certaines techniques plus complexes n’ont pas de notations officielles. C’est pourquoi on trouve souvent des légendes pour comprendre comment lire une tablature.

 

Pour appréhender les morceaux de guitare par l’assimilation des accords et leur construction, vous pouvez aussi découvrir comment lire une grille d’accords  pour pouvoir ensuite jouer vous familiariser avec les principaux accords à la guitare.

bannière_guitare